Vous êtes ici : Les paniers des ressources -> Revenus du travail -> Les travailleurs salariés

Les travailleurs salariés

Les travailleurs salariés exercent une activité pour le compte et sous l’autorité d’une autre personne qualifiée d’employeur, moyennant rémunération. Ils se trouvent dans une relation de subordination juridique.

Les quatre éléments de base du contrat de travail sont :

  • le contrat,
  • le travail,
  • la rémunération,
  • l’autorité de l’employeur.

La loi sur le contrat de travail du 3 juillet 1978 s’applique aux travailleurs occupés dans le secteur privé et aux membres du personnel occupés dans le secteur public et qui ne sont pas régis par un statut.

Il y a différents types de contrats de travail :

  • on distingue le contrat de travail d’ouvrier qui accomplit un travail principalement manuel de celui d’employé qui accomplit un travail principalement intellectuel. Le contrat sera déterminé en fonction du travail réellement effectué,
  • on distingue le contrat de travail conclu pour une durée indéterminée (sans limite de temps) de celui conclu pour une durée déterminée (limité dans le temps). Un contrat de remplacement peut également être conclu visant au remplacement d’un travailleur permanent dont le contrat de travail est suspendu pour un autre motif que le chômage partiel pour causes économiques ou d’intempéries, le lock out ou la grève,
  • on distingue le contrat de travail à temps plein (soit pour la durée hebdomadaire maximale de travail dans l’entreprise) de celui à temps partiel (pour une durée plus courte que la durée normale de travail dans l’entreprise),
  • un contrat de travail pour l’exécution d’un travail temporaire ou un contrat de travail intérimaire peut également être conclu : dans le premier cas le contrat de travail est conclu directement entre un employeur et un travailleur ; dans le second, le contrat de travail intérimaire est conclu par l’intermédiaire d’une société de travail intérimaire,
  • il existe des dispositions particulières qui régissent le contrat de travail étudiant, dans le cadre de la loi du 3 juillet 1978.

Pour en savoir plus sur le contrat de travail, cliquez ici (SPF Emploi).

Pour en savoir plus sur les vacances annuelles, cliquez ici

Pour en savoir plus sur le travail à temps partiel, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le travail intérimaire, cliquez ici, ici (SPF Emploi) ou ici (belgium.be).

Pour en savoir plus sur le travail étudiant, cliquez ici (SPF Emploi), ou ici (belgium.be).

Pour la recherche d’un emploi salarié :

Il existe des instances qui peuvent aider les personnes dans leur recherche d’emploi : la première étape consiste à s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris qui est l’Office régional bruxellois de l’Emploi. Cet organisme a entre autre pour but d’aider les demandeurs d’emploi à trouver un travail, via la consultation d’offres, un accompagnement dans la recherche active d’un emploi et la possibilité de suivre des formations. D’autres organismes peuvent aussi apporter une aide à cet égard, comme les missions locales pour l’emploi et les werkwinkels. Les CPAS sont également actifs dans la réinsertion socioprofessionnelle et la mise à l’emploi de ses usagers (cliquez ici et ici).
S’adresser aux bureaux d’intérim peut aussi être une porte d’entrée vers un travail : Les bureaux d’intérim privés reconnus par la Région de Bruxelles-Capitale sont repris sur le site de Federgon.

Pour en savoir plus sur la recherche d’emploi, cliquez ici.

Le site www.dorifor.be est une base de données qui renseigne toutes les formations pour adultes en Région bruxelloise.

Le système des titres-services permet à des travailleurs d’exercer des tâches ménagères chez des particuliers, tout en étant liés par un contrat de travail auprès d’un employeur. Le contrat titres-services donne les mêmes droits qu’un contrat de travail ordinaire (salaire selon les barèmes légaux, congés payés, salaire garanti en cas de maladie, pension).

Pour en savoir plus, cliquez ici (belgium.be), ici (Sodexo) ou ici (Onem).

Les contrats de travail ALE (Agence locale pour l’emploi) permettent à certaines catégories de chômeurs d’effectuer des activités non rencontrées par les circuit de travail réguliers, tout en conservant leur allocation de chômage et en gagnant un complément de 4,10 euros nets par heure de travail prestée. Le travailleur ALE peut exercer des activités à la demande d’utilisateurs particuliers, d’ASBL, d’autorités locales, d’associations non commerciales, d’établissement d’enseignement et d’entreprises horticoles ou agricoles. Pour postuler à ce type d’activités, il faut s’adresser à l’agence locale pour l’emploi de sa commune

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Laissez un commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Voir tous les commentaires