Vous êtes ici : Les paniers de dépenses -> Hygiène et santé -> Frais de sécurité sociale/mutualités/assurances -> Des pistes pour réduire les coûts

Des pistes pour réduire les coûts

Les assurances complémentaires

Au-delà de l’assurance obligatoire, les mutuelles et d’autres organismes d’assurance proposent également des assurances complémentaires qui interviennent financièrement en complément de l’assurance obligatoire, pour différents soins ou services : ces offres peuvent couvrir l’hospitalisation, les lunettes et les lentilles, les frais dentaires et d’orthodontie, les camps, plaines de jeux, séjours pour enfants et adolescents, les vaccins, la logopédie, le transport de malades, l’homéopathie, les gardes d’enfants malades, une prime de naissance ou d’adoption… La plupart des mutuelles proposent une offre regroupant plusieurs de ces interventions, appelée « assurance complémentaire » dont le contenu varie d’une mutuelle à l’autre. Il faut donc analyser les différentes offres des mutuelles (elles ne se recouvrent pas forcément) et faire un choix par rapport aux besoins du ménage. Certaines assurances, comme l’assurance hospitalisation, ne se retrouvent pas forcément dans le package « assurance complémentaire » et nécessite une souscription à part (voir Panier Assurances). Une couverture particulière pour les soins dentaires est également proposée. Attention, bien souvent, il existe une période de stage avant d’obtenir les remboursements effectifs.

S’adresser à sa mutuelle

Pour en savoir plus, c’est ici :

L’assurance dépendance

L’assurance dépendance vise à couvrir les coûts liés à une perte d’autonomie en raison de l’âge, d’un accident ou d’une maladie et couvre les soins non médicaux (soins à domicile, de proximité, coûts engendrés par un placement en maison de repos). Elle a été instaurée par le Gouvernement flamand, est obligatoire en Flandre et facultative pour les habitants de la Région de Bruxelles-Capitale. Le coût de cette assurance est de 25 euros par an.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le Maximum à facturer (MAF)

Le MAF (ou Maximum à facturer) offre à chaque famille la garantie qu’elle ne devra pas dépenser plus qu’un montant déterminé (plafond) pour ses soins de santé. Selon que le ménage bénéficie du MAF revenus (maximum à facturer en, fonction du revenu du ménage) ou du MAF social (lié au statut BIM - ancien Omnio), ces plafonds varient. Au-delà de ces limites qui varient suivant le type de MAF, le remboursement est de 100%. Certaines mesures spéciales ont également été prises dans ce cadre pour les enfants de moins de 19 ans, les ménages qui connaissent une forte diminution de revenus et les malades chroniques. Ce mécanisme est activé automatiquement par la mutuelle.

Pour en savoir plus sur les détails de cette mesure, cliquez ici.

Laissez un commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Voir tous les commentaires