Vous êtes ici : Les paniers des ressources -> Revenus de remplacement -> Allocations aux personnes handicapées

Allocations aux personnes handicapées

Principe

L’allocation de remplacement de revenus est accordée à la personne handicapée dont l’état physique ou psychique a réduit la capacité de gain à un tiers ou moins de ce qu’une personne valide est en mesure de gagner en exerçant une profession sur le marché du travail.

Cette allocation est octroyée aux personnes âgées d’au moins 21 ans et de moins de 65 ans qui, suite à leur handicap, sont limitées dans le développement d’activités professionnelles et qui disposent d’un revenu limité.

L’allocation d’intégration est accordée à la personne handicapée dont l’autonomie est réduite (difficultés pour se déplacer, se préparer à manger et manger, faire sa toilette et s’habiller,…). Cette allocation est également octroyée aux personnes d’au moins 21 ans et de moins de 65 ans.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Autres mesures sociales, fiscales et tarifaires

Certaines personnes n’ont pas droit aux allocations (par exemple, parce que leurs revenus dépassent les plafonds ou parce qu’elles ne remplissent pas les conditions d’âge).

Elles peuvent néanmoins bénéficier d’une série de mesures, comme les allocations familiales majorées pour les enfants jusqu’à 21 ans, la réduction du précompte immobilier, des tarifs préférentiels en matière de soins de santé, le tarif social gaz et électricité, le tarif téléphonique social, la carte de stationnement,…

La personne qui souhaite bénéficier de ces mesures doit s’adresser à son administration communale pour demander l’évaluation de son handicap. Si celui-ci est reconnu, une attestation est délivrée permettant de demander les mesures sociales fiscales et tarifaires aux différents organismes concernés. Certaines mesures sont appliquées automatiquement grâce à un échange de donnés entre le DG Personnes handicapées et l’organisme concerné

Pour en savoir plus, cliquez [http://handicap.belgium.be/fr/mes-d...]

L’intervention pour l’aide d’une tierce personne

Une personne qui dépend de l’aide d’une tierce personne pour l’exécution de certains actes de la vie journalière peut prétendre en plus de l’indemnité de maladie à une intervention pour l’aide de cette tierce personne. Pour cela, un examen de la dépendance doit être établi sur la base d’activités de base, comme se déplacer, manger et préparer ses repas, veiller à son hygiène et s’habiller, entretenir son habitation, être en mesure de communiquer, pouvoir vivre seul sans surveillance. Il s’agit d’une intervention forfaitaire qui est octroyée au plus tôt le 4ème mois de l’incapacité de travail. Cette aide peut être demandée via le médecin-conseil de la mutuelle de la personne.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Laissez un commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Voir tous les commentaires