Vous êtes ici : Les paniers de dépenses -> Transport -> Abonnement transport public -> Les références budgétaires minimales

Les références budgétaires minimales

Les références budgétaires minimales comprennent des frais liés aux transports en commun et à l’utilisation du vélo pour chaque membre de la famille.

Pour Bruxelles, en ce qui concerne les adultes, le choix a été fait de compter le prix d’un abonnement mensuel (45€), en raison du montant fort élevé (473€) à dépenser en une fois afin d’acheter un abonnement annuel. Ceci bien que, au total, l’abonnement mensuel sur douze mois revienne plus cher.
Les enfants disposent, quant à eux, de plusieurs tarifs préférentiels, selon leur âge.Jusqu’à 6 ans, ils ne payent pas s’ils sont accompagnés d’un adulte. De 6 à 11 ans, ils peuvent faire la demande d’un abonnement J qui est, lui aussi, gratuit. De 12 à 24 ans enfin, les enfants scolarisés ou les étudiants disposent d’une réduction, en raison d’un remboursement octroyé par la communauté française. Ce type d’abonnement n’est vendu que sur une base annuelle et coûtait 100€ par enfant. C’est lui qui a été intégré dans les tableaux.

Ces montants peuvent varier sensiblement selon les situations et les augmentations de prix. Dans la pratique, il est préférable d’ajuster ces montants en fonction des dépenses réelles du ménage.

Les références budgétaires ne prévoient pas de véhicule automobile pour deux raisons. D’abord parce que le décret « Basismobiliteit » du 20 avril 2001, garantit une offre de transport en commun minimale pour chaque Flamand. Ensuite pour des motifs ayant trait aux hypothèses de travail choisies dans le cadre de l’étude à savoir que tous les membres de familles sont en bonne santé (pas de traitement à suivre à l’extérieur) et sans emploi.

La nécessité de disposer d’une voiture peut s’imposer dans de nombreux cas de figure. Pour ceux qui travaillent, elle dépendra de plusieurs facteurs, tels que l‘accessibilité du lieu de travail en transports en commun, la possibilité de faire du covoiturage et le type de métier exercé. L’état de santé ou le handicap d’un ou de plusieurs membres du ménage et la nécessité de suivre un traitement à l’extérieur peuvent légitimer l‘emploi d’une voiture.

Le ou les moyens de transport budgétisés doivent donc être adaptés en fonction des conditions de vie et des besoins du ménage : le lieu d’habitation, l’offre de transport public, le type d’activité professionnelle, l’état de santé,…

Laissez un commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Voir tous les commentaires